Usages et images de l'argent dans l'Ouest atlantique aux Temps modernes: Études de documents par Dominique Le Page

Usages et images de l'argent dans l'Ouest atlantique aux Temps modernes: Études de documents

Titre de livre: Usages et images de l'argent dans l'Ouest atlantique aux Temps modernes: Études de documents

Éditeur: Presses universitaires de Rennes

Auteur: Dominique Le Page


* You need to enable Javascript in order to proceed through the registration flow.

Dominique Le Page avec Usages et images de l'argent dans l'Ouest atlantique aux Temps modernes: Études de documents

À partir de documents commentés, ce volume s'intéresse à quelques usages de l'argent dans l'Ouest Atlantique sous l'Ancien Régime. Dans une première partie, sont présentés trois prélèvements financiers effectués à Nantes et en Bretagne aux xvie et xviie siècles : il s'agit tout d'abord de l'emprunt levé en 1592 par le duc de Mercoeur sur la population nantaise pour financer les opérations militaires contre une série de places fortes protestantes. Publié ici pour la première fois, ce document exceptionnel apporte une contribution à l'histoire de la Ligue en Bretagne (1589-1598) et à l'histoire sociale nantaise. À travers l'étude d'une harangue de César-Auffray Blanchard (1657), il est montré ensuite comment la monarchie s'y prenait pour obtenir le vote du don gratuit par les États provinciaux. L'analyse d'un compte de fabrique de Châteaubriant au xvie siècle dévoile enfin la façon dont l'argent pouvait servir, au quotidien, à améliorer le service religieux. Dans une seconde partie, c'est l'argent du commerce qui est mis en valeur : grâce à l'exploitation de sources notariales, trois techniques de financement des opérations maritimes au xviie siècle sont explorées. L'étude de l'inventaire après décès d'un capitaine de navire de la Rochefort puis celle des comptes des octrois de Nantes au xviiie siècle suggèrent comment les bénéfices réalisés dans le commerce venaient enrichir les individus et les collectivités. La présence du bâtiment de la Chambre des comptes sur le quai Ceineray rappelle encore aujourd'hui que Nantes abritait également dans ses murs un grand nombre d'officiers. La publication d'un pamphlet ligueur, « Le Dialogue d'Adrien Jacquelot », et une analyse des Harangues du premier président de la Chambre des comptes Auffray de Lescouët permettent d'avoir une idée de l'idéal de ces magistrats et des relations, contradictoires, qu'ils entretenaient avec le monde de l'argent.