Oeuvres poétiques - Anthologies par Victor Hugo

Oeuvres poétiques - Anthologies

Titre de livre: Oeuvres poétiques - Anthologies

Éditeur: Le Livre de Poche

ISBN: 2253160814

Auteur: Victor Hugo


* You need to enable Javascript in order to proceed through the registration flow.

Primary: Oeuvres poétiques - Anthologies.pdf - 40,915 KB/Sec

Mirror [#1]: Oeuvres poétiques - Anthologies.pdf - 33,744 KB/Sec

Mirror [#2]: Oeuvres poétiques - Anthologies.pdf - 22,447 KB/Sec

Victor Hugo avec Oeuvres poétiques - Anthologies

Les livres de poche sont faits pour tenir... dans la poche, sans la faire craquer si possible. Mais avec Victor Hugo, l'exercice relève de la gageure. On n'enferme pas le monstre de la littérature française dans une petite cage de papier. Sa pensée y serait trop à l'étroit, son lyrisme menacerait toujours d'y vouloir échapper. Et pourtant, cette anthologie des poèmes de Victor Hugo, intitulée œuvres poétiques, est une réussite, mieux : un exploit. Elle permet d'avoir une vue d'ensemble de toute la poésie hugolienne depuis les Odes et Ballades (1828) fortement teintées de romantisme, jusqu'à l'épanchement paternel de L'Art d'être grand-père (1887). Une vie de poésies. Le tout en quatre cent quarante et une pages. Les puristes diront qu'il en manque, on ne taille pas dans La Légende des siècles. Sacrilège ! On ne peut pas ramener la diversité des Rayons et des Ombres à dix poèmes. Malheureux ! Nous dirons que c'est la faute à Hugo. Il écrit trop.

Son œuvre complète doit valoir son bonhomme en poids. Trop lourd ! Alors, réjouissons-nous de la venue de cette anthologie de poche dotée d'un appareil critique remarquable (préface, notes, renvois) que l'on doit à Claude Millet, spécialiste incontesté de Victor Hugo. "Demain, dès l'aube, à l'heure où blanchit la campagne, je partirai..." avec mon anthologie des poèmes d'Hugo dans la poche ! --Denis Gombert

Livres connexes

Les livres de poche sont faits pour tenir... dans la poche, sans la faire craquer si possible. Mais avec Victor Hugo, l'exercice relève de la gageure. On n'enferme pas le monstre de la littérature française dans une petite cage de papier. Sa pensée y serait trop à l'étroit, son lyrisme menacerait toujours d'y vouloir échapper. Et pourtant, cette anthologie des poèmes de Victor Hugo, intitulée œuvres poétiques, est une réussite, mieux : un exploit. Elle permet d'avoir une vue d'ensemble de toute la poésie hugolienne depuis les Odes et Ballades (1828) fortement teintées de romantisme, jusqu'à l'épanchement paternel de L'Art d'être grand-père (1887). Une vie de poésies. Le tout en quatre cent quarante et une pages. Les puristes diront qu'il en manque, on ne taille pas dans La Légende des siècles. Sacrilège ! On ne peut pas ramener la diversité des Rayons et des Ombres à dix poèmes. Malheureux ! Nous dirons que c'est la faute à Hugo. Il écrit trop.

Son œuvre complète doit valoir son bonhomme en poids. Trop lourd ! Alors, réjouissons-nous de la venue de cette anthologie de poche dotée d'un appareil critique remarquable (préface, notes, renvois) que l'on doit à Claude Millet, spécialiste incontesté de Victor Hugo. "Demain, dès l'aube, à l'heure où blanchit la campagne, je partirai..." avec mon anthologie des poèmes d'Hugo dans la poche ! --Denis GombertLes livres de poche sont faits pour tenir... dans la poche, sans la faire craquer si possible. Mais avec Victor Hugo, l'exercice relève de la gageure. On n'enferme pas le monstre de la littérature française dans une petite cage de papier. Sa pensée y serait trop à l'étroit, son lyrisme menacerait toujours d'y vouloir échapper. Et pourtant, cette anthologie des poèmes de Victor Hugo, intitulée œuvres poétiques, est une réussite, mieux : un exploit. Elle permet d'avoir une vue d'ensemble de toute la poésie hugolienne depuis les Odes et Ballades (1828) fortement teintées de romantisme, jusqu'à l'épanchement paternel de L'Art d'être grand-père (1887). Une vie de poésies. Le tout en quatre cent quarante et une pages. Les puristes diront qu'il en manque, on ne taille pas dans La Légende des siècles. Sacrilège ! On ne peut pas ramener la diversité des Rayons et des Ombres à dix poèmes. Malheureux ! Nous dirons que c'est la faute à Hugo. Il écrit trop.

Son œuvre complète doit valoir son bonhomme en poids. Trop lourd ! Alors, réjouissons-nous de la venue de cette anthologie de poche dotée d'un appareil critique remarquable (préface, notes, renvois) que l'on doit à Claude Millet, spécialiste incontesté de Victor Hugo. "Demain, dès l'aube, à l'heure où blanchit la campagne, je partirai..." avec mon anthologie des poèmes d'Hugo dans la poche ! --Denis Gombert