Histoire de la psychologie par Jean-François Braunstein

Histoire de la psychologie

Titre de livre: Histoire de la psychologie

Éditeur: Armand Colin

ISBN: 220024942X

Auteur: Jean-François Braunstein


* You need to enable Javascript in order to proceed through the registration flow.

Primary: Histoire de la psychologie.pdf - 43,849 KB/Sec

Mirror [#1]: Histoire de la psychologie.pdf - 41,863 KB/Sec

Mirror [#2]: Histoire de la psychologie.pdf - 50,970 KB/Sec

Jean-François Braunstein avec Histoire de la psychologie

S'il faut se pencher sur l'histoire de la psychologie, ce n'est pas tant pour découvrir les théories psychologiques d'hier que pour mieux comprendre la psychologie d'aujourd'hui. Comme discipline distincte de la philosophie, cherchant à se constituer sur le modèle des sciences expérimentales, la psychologie n'apparaît qu'au XIXe siècle. Elle ne parviendra pas, dans le courant du siècle suivant, à atteindre l'autonomie théorique et méthodologique que réclame le statut de science. Psychologie comportementale, "gestaltiste", sociale, cognitive... sont autant de courants différents et d'orientations concurrentes dans l'étude de l'âme humaine.

L'étudiant ou l'esprit curieux qui s'interroge sur la psychologie se doit de prendre conscience de cette diversité d'approches et du caractère épistémologique très indéterminé de cette discipline. La lecture de ce petit ouvrage universitaire, rédigé par une psychologue, Évelyne Pewzner, et un philosophe, Jean-François Braunstein, y contribuera efficacement. Suivant un plan chronologique, les auteurs présentent avec concision les grandes problématiques par lesquelles, depuis l'Antiquité, les hommes se sont représenté l'activité de leur esprit. --Émilio Balturi

Livres connexes

S'il faut se pencher sur l'histoire de la psychologie, ce n'est pas tant pour découvrir les théories psychologiques d'hier que pour mieux comprendre la psychologie d'aujourd'hui. Comme discipline distincte de la philosophie, cherchant à se constituer sur le modèle des sciences expérimentales, la psychologie n'apparaît qu'au XIXe siècle. Elle ne parviendra pas, dans le courant du siècle suivant, à atteindre l'autonomie théorique et méthodologique que réclame le statut de science. Psychologie comportementale, "gestaltiste", sociale, cognitive... sont autant de courants différents et d'orientations concurrentes dans l'étude de l'âme humaine.

L'étudiant ou l'esprit curieux qui s'interroge sur la psychologie se doit de prendre conscience de cette diversité d'approches et du caractère épistémologique très indéterminé de cette discipline. La lecture de ce petit ouvrage universitaire, rédigé par une psychologue, Évelyne Pewzner, et un philosophe, Jean-François Braunstein, y contribuera efficacement. Suivant un plan chronologique, les auteurs présentent avec concision les grandes problématiques par lesquelles, depuis l'Antiquité, les hommes se sont représenté l'activité de leur esprit. --Émilio BalturiS'il faut se pencher sur l'histoire de la psychologie, ce n'est pas tant pour découvrir les théories psychologiques d'hier que pour mieux comprendre la psychologie d'aujourd'hui. Comme discipline distincte de la philosophie, cherchant à se constituer sur le modèle des sciences expérimentales, la psychologie n'apparaît qu'au XIXe siècle. Elle ne parviendra pas, dans le courant du siècle suivant, à atteindre l'autonomie théorique et méthodologique que réclame le statut de science. Psychologie comportementale, "gestaltiste", sociale, cognitive... sont autant de courants différents et d'orientations concurrentes dans l'étude de l'âme humaine.

L'étudiant ou l'esprit curieux qui s'interroge sur la psychologie se doit de prendre conscience de cette diversité d'approches et du caractère épistémologique très indéterminé de cette discipline. La lecture de ce petit ouvrage universitaire, rédigé par une psychologue, Évelyne Pewzner, et un philosophe, Jean-François Braunstein, y contribuera efficacement. Suivant un plan chronologique, les auteurs présentent avec concision les grandes problématiques par lesquelles, depuis l'Antiquité, les hommes se sont représenté l'activité de leur esprit. --Émilio Balturi